SFR, regroupement des équipes à Paris

par Barbara Virey, responsable pôle immobilier
Le 06.01.20 Mis à jour le 06.01.20

Les équipes des activités Télécom d’Altice France (notamment SFR) ont quitté le campus de Saint-Denis pour un nouveau siège situé dans le 15e arrondissement de Paris. Patrick Drahi, président fondateur du groupe Altice, souhaitait regrouper ses activités télécoms et médias (BFM, RMC, Libération, L’Express…) sur un même site, dans le cadre de sa stratégie de convergence.

SFR Campus © Augustin Grenot

Recentralisation des équipes

Environ 7 000 salariés occupent désormais les quatre bâtiments de Qu4drans, un site imaginé par le cabinet d’architecture Wilmotte & Associés. Les 86 000 m² de bureaux et studios sont structurés en quatre îlots indépendants de 7 étages qui s’agencent géométriquement autour d’un vaste parc intérieur. Les bâtiments affichent des formes de monolithes métallisés et vitrés dont les volumes, pliés tel un gigantesque origami, jouent harmonieusement avec le mouvement du soleil.

Situé dans l’Ouest parisien, centre névralgique des médias, le site s’avérait idéal pour y regrouper tous les salariés du groupe et y construire 7 studios TV. Un des quatre bâtiments a été consacré aux médias, les trois autres aux équipes télécoms. Génie des Lieux est intervenu en qualité d’AMO en space planning et conseil en aménagement sur Qu4drans Nord et Ouest, et en mission de Maitre d’œuvre de conception et réalisation sur Qu4drans Est et Sud, le tout premier bâtiment à avoir emménagé totalement en 2018. Il accueille les activités Grand Public et les fonctions support de SFR : la direction immobilière, financière, les ressources humaines, etc.

SFR Campus © Augustin Grenot

Un même concept d’aménagement

Les travaux preneurs et le déménagement ayant été réalisés dans des délais très restreints, l’équipe projet a décidé de conserver le principe d’aménagement du campus SFR de Saint-Denis, où Génie des Lieux était notamment présent dans le cadre de sa mission mobilité, nécessaire au bon fonctionnement d’un campus de cette envergure. Bien sûr, il a fallu adapter le concept créatif au nouvel espace. La notion de synergie passait par un changement d’identité visuelle, du rouge de SFR au noir et blanc d’Altice. L’enjeu était également d’intégrer et d’accompagner la mise en place du flex office, par l’organisation d’ateliers.

Nomadisme et espaces hybrides

La mise en place du flex office a été centrale dans la réflexion des aménagements, pour faciliter les différents modes de travail en mobilité. Notamment, il était nécessaire d’intégrer de nombreux espaces collaboratifs pour répondre au travail en équipe sous toutes ses formes : espaces pour les réunions informelles, zones de travail en groupe, espace silence, espaces confidentiels, et cafétérias dans les étages. Le site est amené à recevoir des visiteurs extérieurs, fournisseurs ou clients. Ainsi, qu’on ait besoin de se réunir, de discuter de manière confidentielle ou de s’isoler, chacun peut trouver un espace adapté.  

Ces nouveaux modes de travail s’accompagnent de plages horaires d’arrivée et de départ élargies. Et bien entendu les facteurs de succès de cette transformation résident dans une mise en cohérence des infrastructures et équipements, ainsi que dans une généralisation du travail à distance pour les métiers qui s’y prêtent : des outils informatiques adéquats ou encore des salles spécifiques de téléprésence permettant de garder le lien entre les collaborateurs en télétravail ou les nombreux sites en régions. Enfin, un important travail de digitalisation des documents a été réalisé par l’équipe d’archivage pour accompagner le déménagement en amont.  Désormais chaque collaborateur dispose d’un casier personnel, d’armoires en volume plus restreint pour les dossiers professionnels et pratique le clean desk.

SFR Campus © Augustin Grenot

Un flex office pensé selon les usages

Avec un taux d’environ 0,8 poste de travail par salarié, le flex office prend en compte le télétravail, les congés, les pratiques par métiers, etc. L’analyse de l’ensemble de ces usages a permis de lever les craintes sur la saturation des locaux.  « Les collaborateurs restent attachés à des « territoires », organisés par services. Avec ce système, ils conservent des repères et les interactions quotidiennes restent facilitées. », précise Barbara Virey, « Les espaces sont ouverts. Seuls quelques bureaux fermés ont été gardés pour certains managers dont l’usage le nécessitait. Ces bureaux sont néanmoins mutualisés et servent d’espaces de réunion ou d’échange pour leurs équipes, lorsqu’ils ne sont pas là. L’un des enjeux forts du nouveau Campus était d’avoir un site hybride dans ses modes d’utilisation ». Le restaurant d’entreprise du rez-de-chaussée est, par exemple, transformable en amphithéâtre et peut également servir d’espaces de réunions informelles, grâce à son organisation en îlots de 6 à 8 personnes, avec des écrans intégrés au mobilier.

SFR Campus © Augustin Grenot

Une 2e tranche enrichie par les retours d’expérience

Le projet Qu4drans Sud s’est révélé challengeant, avec des délais très contraints. L’équipe projet a de plus connu des changements aussi bien au sein de l’équipe des internes SFR que des prestataires durant les 12 mois d’intervention. Cela a pu apporter une complexité mais a permis également d’enrichir les échanges avec la diversité des visions : SFR a décidé pour la deuxième tranche de scinder les différents lots de manière à tirer le meilleur parti de chacune des entreprises dans leur meilleur domaine d’expertise.

L’équipe projet n’a pas hésité à modifier profondément son mode de travail afin de réaliser les 2 nouveaux bâtiments en tenant compte des premiers retours d’expérience. « Génie des Lieux a réalisé le macro-zoning sur la 2e tranche, en profitant de son expérience et de sa connaissance historique de SFR, et en pilotant les échanges avec les ambassadeurs des directions opérationnelles afin d’anticiper au mieux les besoins de chacun », explique la responsable du pôle immobilier, « Le projet Qu4drans Sud a servi de retour d’expérience dans les deux nouveaux bâtiments, qui ont gagné en espaces de convivialité ou encore en continuant à améliorer l’acoustique ».

Les derniers collaborateurs sont arrivés sur le site en janvier 2019 et les nouvelles habitudes se sont rapidement mises en place « Cerise sur le gâteau, les restaurants d’entreprise et les cafétérias de chaque bâtiment rencontrent des taux de fréquentation records ! », raconte Barbara Virey. En France, bien manger, c’est sacré !

SFR Campus © Augustin Grenot

Barbara Virey,

Responsable pôle immobilier, SFR

Barbara Virey a débuté sa carrière comme Ingénieur Télécom au sein du groupe Thalès puis de EADS. Elle a ensuite rejoint SFR en 2003, où elle a exercé diverses fonctions, notamment celles de Responsable Directive Patrimoine et Environnement puis de l’activité d’Achat Infrastructure et Data à la Division Opérateurs. Depuis août 2017 elle est à la Direction Immobilière et Affaires Générales en tant que Responsable du Pôle Immobilier du Groupe.

Le projet en détail

Déménagement et regroupement des équipes du groupe

Surfaces :
Qu4drans Sud : 20 000 m² pour plus de 1 500 personnes

MOE : SFR
AMO, microzoning, conseil mobilier, pilote transfert : Génie des Lieux

Début du projet : 2017
Fin du projet : février 2018

Top
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×