France Télévisions, place à l’ouverture !

par Marie-Claire Dallet-Humm & Rozenn Ménard, France Télévisions
Le 02.01.20 Mis à jour le 06.01.20

Ces dernières années, le groupe France Télévisions s’est engagé dans un processus de transformation organisationnelle profonde. Un rapprochement des équipes s’avérait nécessaire pour matérialiser ces transformations. La société en a profité pour encourager des modes de travail plus collaboratifs, avec la mise en place d’espaces plus ouverts, lumineux et diversifiés.

France Télévisions © Alexandre Lourenço

À l’origine du projet spatial, un vaste projet d’entreprise

Depuis 2010, à la suite d’une opération de fusion le groupe France Télévisions a initié plusieurs vagues de réorganisation avec notamment une mutualisation des rédactions de France 2 et de France 3. Ceci constituait une mutation profonde puisque la séparation de ces deux antennes se traduisait jusque dans l’architecture : le bâtiment Maison France Télévisions (MFTV), imaginé par Jean-Claude Viguier, comprenait une aile dédiée à France 2 et une autre dédiée à France 3. L’enjeu était donc de rassembler les équipes selon le nouveau modèle organisationnel.

Très récemment et dans la foulée de la nomination d’un nouveau Directeur Général Délégué à l’antenne et aux programmes, l’organisation de France Télévisions a connu une nouvelle étape de réorganisation. Un changement de philosophie radical qui impliquait de rassembler toutes les directions antennes et programmes sous une entité « programmes » commune.

Des acteurs très impliqués

Le dernier projet a engendré à ce jour un total de plus de 3 000 transferts induits en six mois. La direction immobilière a servi de site-pilote, afin de favoriser l’adhésion mais aussi de tester les modalités d’implantation et le mobilier avant un déploiement de grande envergure.

Un retour d’expérience de cette première phase a permis de dessiner les contours de l’architecture intérieure et d’effectuer certains ajustements méthodologiques, comme la possibilité donnée aux collaborateurs d’avoir un aménagement plus personnalisé et de visualiser les futurs bureaux en 3D pour mieux s’y projeter.

Le principal enjeu était dans la modernisation des espaces et de leurs modes d’occupation, plutôt que dans l’optimisation des surfaces. Un des principes d’aménagement adopté consistait à favoriser l’occupation des bureaux en premier jour, dans un bâtiment qui présente certaines contraintes structurelles. Les salles de réunion ont été placées en second jour.

France Télévisions © Alexandre Lourenço

Côté spatial, l’enjeu a été de permettre des modes de travail plus collaboratifs et de favoriser la fluidité des échangesEn abandonnant les bureaux individuels au profit d’espaces plus ouverts, il a été possible d’offrir aux collaborateurs des salles de réunion de tailles variées, dont le groupe manquait jusqu’alors. De nombreux espaces de confidentialité et de convivialité ont également pu voir le jour.

Génie des Lieux a accompagné MFTV pour coconcevoir les futurs aménagements auprès des entités avec des outils participatifs et agiles : visualisation 3D et adaptation des plans en direct avec les collaborateurs référents. L’acoustique a fait l’objet d’une attention toute particulière, des revêtements de sol aux faux plafonds, en passant par des compléments acoustiques comme des canapés phoniques.

Un aménagement « haute couture »

Chaque direction a bénéficié d’un aménagement ajusté aux besoins qu’elle avait exprimé lors des ateliers, dans le cadre du nouveau référentiel d’aménagement. Grâce à une boîte à outils mise en place par Génie des Lieux, les collaborateurs avaient le choix entre plusieurs configurations de bureaux. La seule limite de la coconception consistait à respecter le macro-zoning et l’espace attribué, à ne pas générer de surcoût et à conserver l’ergonomie du poste. Désormais, seuls 5 % des bureaux sont individuels. La « Maison » se réorganisant de manière continue au gré notamment des changements de grilles de programmes, l’aménagement a été pensé pour être flexible et facilement reconfigurable.

France Télévisions © Alexandre Lourenço

Un accompagnement maîtrisé

La réorganisation s’est faite dans un contexte challengeant avec des partenaires sociaux extrêmement vigilants et des délais très courts. Les décisions stratégiques ont été prises au niveau central sans négliger la participation des salariés pour susciter l’adhésion. Une équipe de référents, constituée d’un manager et un collaborateur, a donc été créée pour représenter chaque direction.

La direction de la qualité de vie et de la santé au travail, a accompagné les équipes jugées sensibles. L’acceptation des nouveaux aménagements s’est faite assez facilement, grâce à un accompagnement solide. Pour les métiers de l’information, pas moins 120 ateliers ont été menés sur une période de deux mois.

 Les premières directions réaménagées s’accordent à dire que le résultat est une réussite : « Certains réajustements ont été réalisés, mais le gain de convivialité et de partage d’informations compense largement l’énergie dépensée pour l’adaptation au changement », constate la directrice IMG. « France Télévisions est engagée dans un processus de modernisation de son cœur de métier, dans une transition vers les supports numériques notamment. L’immobilier aussi devait entrer dans une nouvelle ère ! Les nouvelles surfaces sont le reflet de ce que l’on veut faire de l’entreprise demain. La collaboration avec les équipes des Génie des Lieux était indispensable pour apporter de la crédibilité et légitimer le projet immobilier dans le contexte plus global de réorganisation de l’entreprise ».

France Télévisions © Alexandre Lourenço

La dernière phase dans les starting-blocks

En à peine deux ans, le projet aura transformé presque intégralement la physionomie des surfaces parisiennes du groupe. La troisième et dernière phase du projet concernera 600 collaborateurs : ceux qui n’ont pas eu besoin de déménager et dont les bureaux seront, eux aussi, réaménagés selon le nouveau référentiel d’ici 2021.

Marie-Claire Dallet-Humm

Directrice des affaires immobilières et des moyens généraux

Rozenn Ménard

Chef de projet et responsable de portefeuille immobilier

Le projet en détail

Réorganisation, regroupement et mutualisation des équipes

Surfaces :
MFTV : 2 450 collaborateurs sur 26 600 m2 et 9 500 m2 dédiés au process
Valin : 350 collaborateurs sur 4 000 m2 de bureaux et 350 m2 dédiés au process
Eos : 985 collaborateurs sur 9 200 m2

Ratio par poste de travail : 6 m2 par poste en bureaux (selon la trame du bâtiment)

Nombre total de personnes sur le site : 3479 maximum

MOE : France Télévisions
AMO, micro-zoning, conseil mobilier : Génie des Lieux

Début du projet : 2017
Fin du projet : 2021

Top
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×